Tunisie – FMI : Le programme de réformes présenté à Jihad Azour

Nouvelle étape dans les négociations entre la Tunisie et Fonds monétaire international (FMI) pour l’obtention d’une ligne de crédit de quatre milliards de dollars.

La Cheffe du gouvernement Najla Bouden a présenté, ce mardi 21 juin 2022, lors de sa rencontre avec le Directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI, Jihad Azour, le programme de réformes du gouvernement.

Selon un communiqué publié par la Présidence du gouvernement, Najla Bouden a passé en revue les axes du programme de stabilité économique et financière, ainsi que des nouvelles stratégies sectorielles visant à développer la structure économique et à booster l’initiative, en vue de créer des emplois pour les diplômés du supérieur.

Les discussions techniques entre la Tunisie et le Fonds Monétaire International (FMI) sont à un stade « avancé » et les négociations en vue d’un programme d’aide pourraient commencer prochainement.

C’est ce qu’indiquait, le 9 juin dernier, Gerry Rice, porte-parole du FMI, confirmant que les négociations techniques menées avec la Tunisie progressent et que le FMI espère le démarrage des discussions avec les autorités tunisiennes sur un nouveau programme. C’est dans cette optique que Jihad Azour était en Tunisie.

Il y a quelques jours, le porte-parole du gouvernement, Nasreddine Nsibi est revenu sur les négociations entre la Tunisie et le FMI, annonçant notamment que les lignes de crédits seront utilisées dans le cadre des grandes réformes.

« La ligne de crédit est estimée à quatre milliards de dollars, elle servira à retrouver les équilibres économiques nécessaires et à mener les grandes réformes », a-t-il expliqué.

Auparavant la ministre des finances, Sihem Boughdiri Nemsia, avait estimé que la date de démarrage des négociations officielles sera annoncée dans les prochains jours, soulignant que tous les indicateurs relatifs aux pourparlers entre la Tunisie et le FMI sont positifs.

Lors de sa présentation du programme national de réformes, elle a rappelé que le gouvernement avait parachevé les discussions avec le FMI et que des concertations ont lieu entre les deux parties en attendant le lancement des négociations officielles pour conclure un accord de financement.

La ministre des finances a fait savoir, à cette occasion, que la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, qui avait présidé la délégation tunisienne au Forum économique de Davos (23 au 24 mai 2022), en Suisse s’était entretenue avec la Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, qualifiant cet entretien, qui a porté sur le programme de réformes économiques, de « fructueux  » et « positif ».

Commentaires: