Ennahdha : Le comité de défense des deux martyrs soutient le « putsch »

Imed Khemiri

Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 1 juin, le porte-parole du mouvement Ennahdha est revenu sur l’affaire de l’appareil secret attribué à son parti.

Imed Khemiri qui a rappelé que cette histoire est montée de toute pièce, réfute tout lien de son parti avec les organismes terroristes, rappelant que ce dossier est instrumentalisé à des fins politiques.

D’ailleurs, il a accusé le comité de défense de deux martyrs de soutenir ce qu’il appelle le putsch contre la démocratie, et de vouloir impliquer la justice dans des affaires politiques.

Le président du parti Ennahdha a été officiellement accusé dans le cadre de l’affaire de l’appareil secret d’Ennahdha.

C’est le comité de défense des deux martyrs qui révèle cette décision de justice, affirmant que 18 personnes ont été également accusés dans le cadre de cette affaire, pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Imen Ghzara membre dudit comité affirme que l’interdiction de voyage émise à l’encontre de 38 personnes, confirme leur implication dans cette affaire.

Le chef du parti Ennahdha Rached Ghannouchi a été interdit de voyage ce vendredi 27 mai dans le cadre de ce qu’on appelle l’affaire de l’appareil secret d’Ennahdha. Dans une interview accordée à Arabi 21, il a estimé qu’il s’agit d’une « bulle médiatique instrumentalisée par le régime de Kais Saied à des fins bien connues ».

Commentaires: