Ligue 1 – Relégation : La FTF ouvre une enquête et saisit la FIFA

En marge de la dernière journée du play-out, qui a condamné l’ES métlaoui et l’ES Zarzis à la relégation en Ligue 2, la Fédération Tunisienne de Football (FTF) a décidé d’ouvrir une enquête.

En effet, la rencontre disputée hier entre l’ES Zarzis et l’ES Hammam-Sousse (1-1) a fait couler beaucoup d’encre, poussant la FTF a saisir les Commissions d’éthique, de discipline et d’arbitrage de la FIFA pour leur demander d’intervenir dans cette affaire. La FTF a également fait appel à sa Commission d’éthique et à la justice.

Avant les matches de cette 6ème et dernière journée, quatre équipes, l’Olympique de Béja, l’ES Hammam-Sousse, l’ES Métlaoui et l’ES Zarzis, étaient concernées par la relégation sachant qu’une victoire ou un résultat nul étaient suffisants pour l’OB et l’ESHS. Quant à l’ES Métlaoui et l’ES Zarzis, ils n’avaient pas leur destin entre leurs mains.

Le scénario était favorable à l’ESM et l’OB à l’heure où l’ESZ menait face à l’ESHS 1-0. Mais à la 100’, Mossaab Sassi a égalisé en faveur des Sahéliens, assurant ainsi la place de son équipe en Ligue 1 tout en envoyant l’ESM en Ligue 2 dont le maintien était conditionné à une défaite de l’ESHS à Zarzis.

Une vidéo amateur montre que le but d’égalisation de l’ESHS a été marqué dans des conditions inhabituelles, avec des joueurs zarzissiens, relégués quel que soit le résultat, ayant fait preuve d’une passivité flagrante. Cette séquence a provoqué une grosse polémique.

Pour se remettre dans le contexte, il faut se rappeler que jeudi dernier à Métlaoui, l’ESM a battu l’ESZ (1-0) lors d’un match heurté qui a valu à deux joueurs de l’Espérance de Zarzis, d’être conduits au poste de police après la rencontre, suite à une plainte déposée à leur encontre par un agent de sécurité, pour agression verbale.

RESULTATS

ES Métlaoui – O. Béja 0-0
ES Zarzis – ES Hammam-Sousse 1-1

CLASSEMENT FINAL

1- ES Hammam-Sousse 9 pts
2- O. Béja 9 pts
3- ES Métlaoui 9 pts
4- ES Zarzis 6 pts

Commentaires: