Tunisie – Phosphates : Hausse de la production et des exportations

CP : Z. Souissi, Reuters

Ces derniers mois, le secteur des phosphates en Tunisie s’est refait une santé avec la hausse de la production et un rebond au niveau des exportations.

Ainsi, la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) a réalisé au cours des cinq premiers mois de 2022 une production remarquable, en augmentation de 90% par rapport à la même période de l’année dernière, malgré l’interruption de l’activité dans les sites d’Oum Laârayes et de Redeyef.

Le taux quotidien de production dans les autres sites, à savoir Métlaoui et Kef Eddour, a atteint environ 15 mille tonnes par jour.

Le plus significatif dans ce raffermissement de la production, c’est l’accroissement des exportations qui a suivi, suite à une demande plus élevée du phosphate sur le marché mondial.

En effet, la CPG s’apprête à exporter près de 50 mille tonnes, avant la fin du mois de mai courant, vers des clients en France, Brésil et en Turquie.

En plus des exportations de quantités de phosphate commercial haut de gamme, entamées depuis le début de 2022, vers les marchés traditionnels, d’autres marchés s’ouvriront bientôt, à l’instar de celui de la Belgique, de la Lituanie, de l’Indonésie ou du Pakistan, et cela, en raison de la qualité supérieure du phosphate tunisien dans les usages agricoles.

Rappelons que le niveau de production est actuellement d’environ 4 millions de tonnes actuellement, contre près de 8 millions de tonnes en 2010.

Il est à signaler, d’autre part, que la demande accrue sur le phosphate tunisien coïncide avec la hausse remarquable des prix des phosphates et des engrais sur les marchés mondiaux, une conjoncture qui serait à même de réajuster les équilibres financiers de la CPG, mis à mal pendant ces dernières années.

Commentaires: