Phosphate : Après 10 ans, la Tunisie reprend ses exportations vers des marchés européens

La Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG) se focalisera, lors de la période restante de l’année 2022, sur la récupération de ses clients traditionnels sur le marché mondial, grâce à une stratégie d’approvisionnement au profit de plusieurs clients d’Asie et d’Europe.

Après plus de 10 ans de suspension des exportations tunisiennes de phosphates vers ces acheteurs, la priorité est à la relance des exportations tunisiennes en phosphate commercial, dans le cadre d’un plan qui couvre le reste de l’année 2022, à travers le transit vers les marchés mondiaux de 300 mille tonnes de phosphate, indique une source de la CPG à la TAP.

Dans ce contexte, la CPG s’apprête à exporter près de 50 mille tonnes, vers des clients en France, Brésil et en Turquie avant la fin du mois de mai courant, les mêmes clients traditionnels que la Tunisie avait perdu ces dernières années à cause de l’effondrement de la production nationale qui a régressé au niveau d’environ 4 millions de tonnes actuellement, contre près de 8 millions de tonnes en 2010″, fait savoir la même source.

Par ailleurs, le responsable a tenu à souligner les demandes croissantes que la Tunisie reçoit actuellement des commandes notamment de la France, du Brésil, de la Turquie, de l’Indonésie et du Pakistan, en raison de la qualité supérieure du phosphate tunisien dans les usages agricoles, « un atout de taille qui contribuera à la récupération des clients traditionnels de la CPG et, par conséquent, la relance des exportations tunisiennes de phosphate », ajoute-il.

La demande accrue sur le phosphate tunisien coïncide avec la hausse remarquable des prix des phosphates et des engrais sur les marchés mondiaux, « une conjoncture qui serait à même de réajuster les équilibres financiers de la CPG, mis à mal pendant ces dernières années », note le responsable.

Commentaires: