La Tunisie veut séduire les investisseurs quittant l’Ukraine

La Tunisie a mis en place une feuille de route pour attirer les grands investissements

La Tunisie compte bénéficier, à sa manière, de la crise ukrainienne. Ce mardi 17 mai 2022, le ministre de l’Economie et de la planification Samir Saied a annoncé qu’il va rendre visite à des capitales européennes pour négocier avec certains investisseurs leur implantation en Tunisie.

S’exprimant au micro de Mosaïque FM, il a fait savoir que la Tunisie est en train de préparer tous les aspects nécessaires pour faciliter l’accès à ces investisseurs qui fuient la guerre en Ukraine.

Cette version a été confirmée par le président de l’Instance Tunisienne d’Investissement (TIA), Mohamed Ouertatani.

Ce dernier, a affirmé que la Tunisie a mis en place une feuille de route pour attirer les grands investissements et pour améliorer son positionnement et son attractivité, d’autant plus que selon ses dires, des investisseurs ukrainiens veulent s’installer en Tunisie.

Le ministère de l’Économie et de la Planification avait annoncé, la suppression de 25 autorisations liées à l’exercice d’un certain nombre d’activités économiques et administratives pour réaliser des projets.

Ceci entre dans le cadre de la consécration de la liberté d’investissement en simplifiant les procédures et en réduisant les obstacles bureaucratiques, notamment au niveau des autorisations, lancée par le ministère de l’Économie, en concertation avec les ministères et structures concernés.

Commentaires: