Du nouveau dans le projet du port en eaux profondes d’Enfidha

Illustration

Le premier délégué chargé de la gestion des affaires courantes dans le gouvernorat de Sousse, Fares Mejri a annoncé, lundi, que les préparatifs pour le démarrage des travaux du projet du port en eaux profondes d’Enfidha (Gouvernorat de Sousse) avance à un rythme soutenu.

Au cours de la première session des travaux du conseil régional du gouvernorat de Sousse, consacrée à l’examen de la mise en œuvre du plan régional de développement 2023-2025, le responsable a affirmé que la période récente a connu le traitement des appels d’offres techniques et financières internationales déposées par 6 grandes multinationales qui avaient exprimé leur volonté de prendre en charge la construction du port.

La même source a ajouté que lors de la phase actuelle, les efforts sont focalisés sur l’examen des modes de financements du projet, et ce, en coordination avec la société du port d’Enfidha et les trois ministères concernées (Economie, Planification et Transport).

La séance de travail a également été consacrée à l’examen de l’état d’avancement d’un certain nombre de projet dans la région, dont notamment, le projet du barrage « El Baaloum » à Kalaa Kebira (88% taux d’avancement), mis en œuvre moyennant une enveloppe de 89 millions de dinars.

A noter que le gouvernorat de Sousse a occupé la deuxième place sur le plan national en termes du volume des fonds alloués aux différents projets publics, avec des investissements estimés à 9,856 millions de dinars, soit 42% des fonds consacrés aux conseils régionaux.

Commentaires: