Sami Fehri condamné à 2 ans de prison avec sursis et plus de 16 MD d’amende

Sami Fehri, de nouveau condamné dans l’affaire Cactus Prod

Sami Fehri, propriétaire de la chaîne Al Hiwar Ettounsi, a été condamné à deux ans de prison avec sursis et à une amende de plus de 16 millions de dinars dans une affaire de contrats publicitaires entre Cactus Prod et la Télévision nationale.

Le substitut du procureur de la république et porte-parole de la Cour d’appel de Tunis, Habib Torkhani a déclaré, ce vendredi 13 mai 2022 sur les ondes de Mosaique FM, que la chambre pénale des affaires de corruption financière auprès de la Cour d’appel a condamné Sami Fehri dans cette affaire à une peine avec susrsis et à une amende de 16,6 millions de dinars.

Sami Fehri avait bénéficié d’une libération provisoire, le 18 juin 2021 après le paiement d’une caution de 4 millions de dinars suite à une décision de la Chambre pénale en charge des affaires de corruption financière à la Cour d’appel de Tunis.

Auparavant, le tribunal de première instance de Tunis avait ordonné la publication d’un mandat de recherche contre lui dans le cadre de la procédure pénale le visant et relative au verdict le condamnant à huit ans de prison ferme concernant l’affaire des contrats publicitaires entre Cactus Prod et la télévision nationale.

La chambre criminelle près du Tribunal de première instance de Tunis avait condamné Sami Fehri à 8 ans de prison avec exécution immédiate. Pour sa part, le beau-frère de l’ancien président, Belhassen Trabelsi, a été condamné à 10 ans.

Dans le cadre de l’affaire relative aux contrats publicitaires entre Cactus Prod et la télévision nationale, ils ont également ont écopé d’une amende de 40 millions de dinars.

Commentaires: