Scènes de chaos à Rades : Huit blessés dont un grave

La finale de la Coupe de Tunisie de handball entre l’Espérance ST et le Club Africain a mal tourné.

Le match a été interrompu suite aux affrontements, jets projectiles et de fumigènes, qui s’en sont suivies outre les tentatives d’envahissement du parquet.

En marge de tous ces évènements de nombreux blessés ont été enregistrés parmi le public dont un supporter du Club Africain, qui a été gravement atteint.

Le visage en sang, il a été emmené au Centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous. D’après le corps médical, « son état est grave mais stable » alors que des rumeurs faisaient état de son décès.

Il s’agit d’un supporters de 28 ans qui a été la cible d’une flamme parachute. Il a été victime de brûlures au 3e degré au visage et à l’épaule.

Des altercations et un échange de flammes dites « parachute » ont éclaté entre les supporters clubistes et espérantistes, outre le jet de projectiles sur le parquet, ce qui n’a pas manqué d’instaurer un climat de tension dans l’enceinte de la salle de Radès ayant notamment conduit à un échange de violence entre les joueurs et les dirigeants.

Selon le porte-parole de la Protection civile, Moez Triaâ, huit blessés ont été emmenés au Centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous, démentant également le décès de ce supporter. Par ailleurs, deux agents de sécurité ont été blessés.

Commentaires: