Conversations fuitées : Nadia Akacha porte plainte

Nadia Akacha

L’ancienne cheffe du cabinet présidentiel, Nadia Akacha, a déposé plainte auprès du ministère public du Tribunal de première instance de Tunis au sujet des enregistrements audio qu’on lui a attribués.

Selon Mosaïque FM, la plainte a été déposée contre un dénommé A.H, par l’intermédiaire de son avocat Maître Lassaâd Othmani, ce vendredi 6 mai 2022.

Nadia Akacha a également demandé d’ordonner les tests techniques nécessaires et de renvoyer la personne concernée devant la justice.

Le Parquet auprès du Tribunal de Première Instance de Tunis a décidé, ce mercredi 4 mai 2022 de confier à la cellule nationale la recherche dans les crimes de terrorisme et dans les crimes portant atteinte à l’intégrité du territoire national, une enquête quant au contenu des enregistrements sonores diffusés sur réseaux sociaux, attribué à l’ancienne cheffe du cabinet présidentiel, Nadia Akacha.

Le ministère public a accédé au contenu de ces enregistrements audio jusqu’aujourd’hui, et que les enquêtes sont toujours en cours, a-t-on également indiqué.

L’ancienne cheffe du cabinet présidentiel Nadia Akacha, actuellement au cœur d’une polémique sur des conversations fuitées qui lui seraient attribuées, a de nouveau réagi après son démenti d’hier.

Nadia Akacha a publié un message sur sa page Facebook, dans lequel elle souligne notamment qu’elle n’est intéressée par aucun poste politique et qu’elle n’a aucune ambition d’occuper une fonction politique.

« J’ai été honorée de servir mon pays pendant deux ans. J’ai essayé de réformer et d’avancer (…) j’ai commis des erreurs parce que je ne connaissais pas l’étendue de la dégénérescence de certains et l’ingratitude qui prévaut dans le monde politique », dit-elle.

Commentaires: