Zelensky met en garde contre une « catastrophe des céréales »

Volodymyr Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a prévenu lundi 2 mai 2022 que le blocus russe imposé aux ports ukrainiens sur la mer Noire pourrait entraîner la perte de dizaines de millions de tonnes de céréales, ce « qui pourrait déclencher une crise alimentaire » susceptible d’affecter l’Europe, l’Afrique et l’Asie.

« La Russie, qui contrôle la mer Noire, ne laisse ni entrer ni sortir les navires », a déclaré Volodymyr Zelensky lors d’une interview à un média étranger, mettant en garde contre une catastrophe des céréales.

L’Ukraine est l’un des principaux producteurs et exportateurs mondiaux de produits agricoles, en particulier de céréales. La Tunisie en importe de grandes quantités auprès de ce pays en guerre.

« La Tunisie importe presque 50% de ses besoins en produits céréaliers, un taux susceptible d’atteindre 75% dans les prochaines années, avec la détérioration des conditions climatiques « , a indiqué l’Observatoire National de l’Agriculture (Onagri), dans une note publiée mercredi 20 avril 2022, sur la filière de céréales.

Au lendemain de l’invasion russe en Ukraine, les autorités tunisiennes se sont empressées de rassurer la population. Hamed Dali, directeur général de l’Observatoire national de l’Agriculture au ministère de l’Agriculture, avait précisé que la Tunisie avait déjà parachevé ses commandes nécessaires de céréales, et ce bien avant le déclenchement de la guerre en Ukraine.

Il avait précisé que les stocks de céréales sont ainsi suffisants jusqu’au mois de juin prochain et que la Tunisie ne sera confrontée à aucun manque jusqu’à la saison de la récolte l’été.

Grand importateur de céréales, notre pays a reçu 3,7 millions de tonnes durant l’année commerciale 2021-2022. Parmi les principaux fournisseurs de céréales pour la Tunisie, figurent l’Ukraine et la Russie.

Commentaires: