Démolition de plusieurs constructions anarchiques à Radès

Photo d’illustration

La municipalité de Radès a procédé, ce jeudi 28 avril, à la destruction de plusieurs constructions et clôtures bâties d’une manière anarchique dans le domaine public maritime situé dans la plage Marouene au sud de la cité Milaha.

Le maire de Radès, Jawher Samari a indiqué à l’agence TAP, que les autorités municipales ont exécuté les décisions de destruction de dix bâtiments construites d’une manière illégale.

Rappelons qu’hier, quarante-deux hôteliers et propriétaires de cabines de vente de boissons installées sur le domaine public maritime à Hammamet ont volontairement décidé de démolir leurs constructions érigées illégalement et en violation de la loi.

Commentaires: