Désormais, la Russie n’exportera des céréales que vers les « pays amis »

Selon l’agence russe Ria, les pays concernés sont ceux qui n’ont pas pris de sanctions contre Moscou après l’invasion de l’Ukraine

« La Russie n’exporterait des céréales et d’autres produits alimentaires que vers les pays amis », a fait savoir ce dimanche 3 avril 2022, le numéro deux du Conseil de sécurité russe Dmitri Medvedev.

Le secrétaire adjoint du Conseil et ancien président, a précisé que ces exportations russes seraient payées exclusivement en roubles, la monnaie russe, ou dans la devise des pays importateurs.

Selon l’agence russe Ria, les pays concernés sont ceux qui n’ont pas pris de sanctions contre Moscou après l’invasion de l’Ukraine.

Le conflit russo-ukrainien aura un impact énorme sur le monde et plus particulièrement sur la Tunisie qui pourrait enregistrer une pénurie des produits de première nécessité notamment les céréales.

La Tunisie importe plus de 50% de ses besoins en blé, dont la plus grande partie provient d’Ukraine. D’un autre côté, les importations de blé représentent à elles seules plus de 51% des importations alimentaires du pays, selon une analyse de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO).

Commentaires: