Tunisie : Une centaine d’arrestations sur fond de guerre contre la spéculation

Guerre contre la spéculation

Depuis le lancement de la guerre contre la spéculation et le monopole, il y a trois semaines, cent arrestations ont eu lieu a annoncé ce mercredi 30 mars 2022, le porte-parole de la garde nationale Houssemeddine Jebabli.

Intervenant lors d’une conférence de presse, il a fait savoir que tous les appareils de l’Etat dont notamment ceux du commerce et de l’intérieur mènent depuis plusieurs jours une guerre sans merci contre les formes de spéculation.

Et d’ajouter que le nouveau cadre légal annoncé par le président de la République a permis de faire face à ce phénomène.

Dans ce contexte, il a fait savoir que déjà, trois personnes reconnues coupables risquent de lourdes peines de prison.

Il a également précisé que plusieurs centaines de milliers de tonnes de produits subventionnés et autres ont été saisies.

230 mille tonnes de farine, de semoule et de sucre ont été saisies dans les différentes régions du pays la semaine dernière. 

Le président de la République, Kais Saied avait annoncé, il y a deux semaines, que  » l’opération d’assainissement du pays contre les spéculateurs  » a bien démarré, ajoutant qu’un décret présidentiel dans ce sens sera soumis au prochain conseil ministériel.

Recevant la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, le président a souligné que cette opération n’est pas une campagne habituelle, mais plutôt une politique d’Etat qui mobilise les unités de contrôle économique et les unités sécuritaires.

Commentaires: