En réponse à Taboubi : « Aucune partie étrangère ne participe à l’élaboration du plan de développement »

Le ministère de l’Economie et de la Planification a confirmé qu’aucune entité étrangère n’est impliquée dans l’élaboration des caractéristiques et du contenu du plan de développement 2023-2025 et de la vision stratégique pour Tunisie 2035/

Dans un communiqué publicé ce dimanche 27 mars 222, le département a assuré qu’il s’appuyait sur l’élaboration du plan depuis début février 2022 sur des compétences tunisiennes à travers une méthodologie basée sur l’incarnation du participatif efficace.

Et d’ajouter que le rôle de l’Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ) se limite à fournir un don financier pour l’affectation d’un bureau d’études tunisien spécialisé dans les domaines du développement, et à soutenir l’élaboration des fiches projets issues des travaux des commissions sectorielles et des équipes de travail régionales, ainsi qu’à l’élaboration d’un plan de commercialisation du dispositif.

Cette mise au point du ministère vient en réponse à la critique du secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail, Noureddine Tabboubi, qui a dénoncé que « le ministre de l’Économie a fait appel à des parties étrangèrers représentées par l’Agence allemande de coopération internationale, pour financer et préparer un plan de développement 2023-2025 ainsi que la stratégie économique de la Tunisie 2035 ».

Le Ministère de l’Economie et de la Planification a appelé tous les acteurs à continuer à contribuer à l’élaboration des plans, orientations et politiques nationales pour sortir de la grave crise économique et financière que traverse le pays.

« La situation critique que la Tunisie que traverse ne supporte pas de nouvelles perturbations du cycle économique ni aucune congestion sociale », indique-t-on.

Commentaires: