Tunisie : La maladie de la rouille menace les exploitations céréalières !

Le département de l’Agriculture a appelé les céréaliculteurs à assurer le contrôle continu de leurs exploitations

Alors que la crise ukrainienne menace la sécurité alimentaire en Tunisie notamment en matière de céréales, les maladies de la rouille jaune et brune ont été détectées dans des exploitations de blé dans certaines régions de production, outre la persistance et l’évolution de la maladie de la rouille couronnée dans les cultures d’avoine, a annoncé, mardi le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Le département de l’Agriculture a appelé les céréaliculteurs à assurer le contrôle continu de leurs exploitations compte tenu de la gravité de la maladie de rouille et de son aspect épidémique « notamment avec la persistance du vent qui est le principal facteur de leur propagation ».

Il a souligné l’impératif d’intervenir d’urgence, dès l’apparition des premiers signes de cette maladie, par l’utilisation des fongicides agréés.

En cas d’intervention dans les exploitations de blé dur et de triticale atteintes de rouille jaune ou brune, le département de l’agriculture a recommandé de choisir un fongicide à double action contre les maladies de la rouille et de la septoriose, pour une protection complète des cultures céréalières, d’autant plus que des précipitations sont prévues au cours des prochains jours.

Les agriculteurs et céréaliculteurs pourraient contacter les services centraux ou régionaux du ministère pour plus d’informations.

Commentaires: