Fête de l’Indépendance : « Citoyens contre le coup d’Etat » célèbre… et proteste !

Citoyens contre le coup d’Etat

Les partisans de « Citoyens contre le coup d’Etat », de « l’Initiative démocratique », du mouvement Ennahda et de la Coalition Al-Karama ont mené, ce dimanche 20 mars 2022, une marche pour commémorer la fête de l’Indépendance, rejeter la consultation nationale et exiger le retour à la voie constitutionnelle.

La marche a pris fin à quelques mètres de la place du Bardo, après que les unités de sécurité ont placé des barrières.

Les manifestants ont exprimé leur adhésion au renversement de ce qu’ils considèrent comme un « coup d’État », et au retour « à la voie constitutionnelle comme seule solution pour sortir de la crise économique et de l’impasse politique dans laquelle le pays se trouve ».

Ils ont également exprimé leur rejet total de la consultation nationale et de ses résultats, la considérant comme une tromperie contre la volonté du peuple et une continuation de la voie subversive pratiquée par le putsch.

Ils ont renouvelé leur condamnation de juger des civils devant le tribunal militaire et ont appelé à la libération immédiate de Abderrazek Kilani et de tous « les prisonniers d’opinion ».

Rappelons que les partisans de la campagne « Citoyens contre le coup d’État » avaient organisé, le 13 février 2022, une manifestation devant la Cité de la culture.

Les protestataires avaient brandi des slogans dénonçant la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et exigeant que les droits et libertés soient garantis.

Commentaires: