Ennahdha fait une fixation sur la consultation nationale

A neuf jours de sa clôture, la consultation nationale lancée par la présidence de la République a accueilli 327 mille participants.

L’initiative qui touche à sa fin, n’a jusque là pas été à la hauteur des attentes des autorités et le mouvement Ennahdha ne semble rater aucune occasion pour souligner ce fait.

Ennahdha a estimé que la consultation nationale est un processus systématique d’égarement de l’opinion publique, et un prélude au démantèlement de l’État.

Dans un communiqué publié hier, jeudi 11 mars 2022, le parti islamiste a également dénoncé ce qu’il qualifie « l’exploitation des institutions de l’État, de l’administration et de l’autorité de tutelle, censée être impartiale par la loi, pour faire pression sur les citoyens » à participer à cette consultation « ratée ».

Il a appelé à ouvrir une enquête sur les rumeurs portant sur des escroqueries et l’utilisation de données personnelles détenues par l’administration tunisienne à cette fin.

Commentaires: