Spéculation : Arrestation du propriétaire d’une entreprise alimentaire à la Manouba

Photo d’illustration

Suite à la saisie d’une grande quantité de produits alimentaires, le propriétaire d’une entreprise alimentaire dans la zone Bir Njima de Mornaguia, dans le gouvernorat de la Manouba, a été arrêté.

En effet, le Parquet du Tribunal de Première Instance de la Manouba a ordonné, hier, mercredi 9 mars 2022, sa détention sur fond de saisie de quantités de produits subventionnés.

Selon des sources judiciaires, ce sont des informations de renseignements qui ont conduit à l’arrestation de ce spéculateur.

Plus de 64 tonnes des produits alimentaires subventionnés, en contrebande notamment du couscous, des pâtes et de la semoule , ont été saisis, depuis le début de l’année.

Selon un communiqué de la douane tunisienne, l’opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la contrebande des produits alimentaires subventionnés sur tout le territoire.

La garde douanière à Médenine a saisi 43% de ces produits en contrebande, soit 28 tonnes, alors que celle de Sfax a saisi 25 tonnes des produits.

Lors de son déplacement mardi 8 mars dans le siège du ministère de l’Intérieur, le président de la République Kais Saied a annoncé que l’heure zéro a sonné et a été fixée pour lancer une guerre contre les spéculateurs, sans donner plus de détails.

Dans une vidéo publiée par la présidence, Kais Saied a rassuré les Tunisiens que l’Etat est toujours fort et présent pour préserver leurs droits.

Pour le locataire de Carthage, il s’agit d’actes de sabotage visant à porter atteinte à la paix sociale et aux droits des Tunisiens.

« Les produits de base sont disponibles mais les médias sont en train d’exagérer certains incidents et certaines situations pour semer le chaos dans le pays », a-t-il estimé, affirmant que la loi sera appliquée sévèrement contre « tous les contrevenants qui veulent affamer le peuple ».

Commentaires: