Covid-19 : Des cas du sous-variant BA.2 détectés en Algérie

Le directeur général de l’institut pasteur d’Algérie a annoncé l’apparition de cas du nouveau sous-variant d’Omicron, baptisée BA.2.

Dans une déclaration accordée au quotidien arabophone Al Bilad, le responsable précise que les cas de ce nouveau sous-variant on été détectés dans les willayas d’Alger, de Constantine et d’Oran.

Il a, toutefois, assuré qu’en termes de dangerosité, le nouvelle mutation de variant omicron reste similaire à sa première souche.

Notons que les premiers résultats des séquençages de cette mutation ont révélé de nombreuses similitudes entre le variant BA.2 et Omicron mais également une différence notable sur la protéine Spike qui détermine la contagiosité du virus mais aussi les effets de la réponse immunitaire permise par les anticorps.

Au Danemark là où il est devenu dominant, le principal institut de santé publique explique que le sous-variant BA.2 « se propage plus d’une fois et demie plus rapidement que l’original BA.1. Il toucherait particulièrement les enfants et les personnes non vaccinées ».

En Tunisie, l’institut Pasteur évoque des mutations d’Omicron et la présence de nombreux sous-mutants, mais ne fait pas, pour le moment, état de l’existence de BA.2.

Commentaires: