Tunisie – Corruption : Un ancien gouverneur placé en garde à vue

Une nouvelle affaire de corruption a éclaté au grand jour à Kasserine avec l’interpellation de quatre personnes dont un ancien gouverneur.

Quatre personnes dont un ancien gouverneur, deux fonctionnaires et le patron d’une usine de cuivre ont été arrêtés et placés en garde à vue, a annoncé, ce mercredi 26 janvier 2022, le porte-parole du Tribunal de première instance de Kasserine et substitut du procureur général, Riadh Nouioui.

Il a affirmé, dans une déclaration à Mosaique FM, que le parquet a ordonné le placement en garde à vue des quatre personnes qui sont suspectées d’avoir transformé un terrain agricole en terrain à vocation industrielle.

Nouioui a ajouté que l’ancien gouverneur est suspecté d’avoir usé de sa fonction, pour porter préjudice à l’administration publique et d’abus de pouvoir. Par ailleurs, un cinquième suspect est déjà aux arrêts à Tunis, dans le cadre d’une autre affaire.

Il y a cinq jours, une autre affaire avait été dévoilée à Kasserine, impliquant également de hauts responsables. Quatre personnes dont un député de Kasserine ont été placés en garde à vue le 21 janvier 2022 dans une affaire qui concerne jusque-là 30 accusés.

Les quatre personnes sont accusées de s’être emparés de plusieurs hectares au mont Fernana et d’exploitation « illégale » de marbre. Il s’agit d’un député, d’un directeur des ventes au ministère de l’Equipement, d’un délégué de Feriana, ainsi que d’un délégué régional de l’agriculture.

Commentaires: