Des mineures se font injecter des substances inconnues : Les résultats des analyses

Plusieurs filles mineures ont récemment fait l’objet d’injections à des substances inconnues, dans trois gouvernorats presque simultanément.

Après l’enquête qui a été ordonnée, les tests des analyses effectuées par le médecin légiste  ont été dévoilés. Selon Mosaïque FM, aucune trace d’infections, de substances toxiques ou de maladies transmissibles n’a été découverte dans les échantillons prélevés sur sept mineures.

Des sources judiciaires indiquent également qu’une fille soupçonnée d’avoir subi un tel acte est revenue sur ses affirmations, ajoutant qu’elle a simplement imaginé la scène sous l’effet des informations sur les réseaux sociaux.

Le ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes seniors a révélé que cinq filles mineures ont récemment fait l’objet d’injections à des substances inconnues, dans trois gouvernorats.

« Des inconnus ont injecté des substances inconnues à trois fillettes à Tunis, Tozeur et Gafsa, qui ont été transférées à l’hôpital après la détérioration de leur état de santé », indiquait le ministère qui a souligné que les délégués à la protection de l’enfance ont été chargés d’examiner les dossiers des victimes, suivre leur état de santé et coordonner avec les autorités judiciaires et sécuritaires.

Commentaires: