L’argument religieux pour solliciter l’aide des Tunisiens livrés à eux-mêmes !

S’agit-il de la dernière solution pour convaincre les Tunisiens de la nécessité d’aider leur pays ? Le président de la République avait appelé les citoyens à contribuer au financement des caisses de l’Etat en cette période de crise.

Dans ce même contexte, hier, le Mufti de la République Othman Battikh a appelé les Tunisiens et notamment les hommes d’affaires à aider leur pays en crise. Un communiqué qui a été retiré quelques instants plus tard.

Mais rapidement, cet appel a été tourné en dérision pour la simple raison que les Tunisiens, et les investisseurs, sont les premières victimes de cette crise économique !

En lançant un appel dans ces circonstances, il semble que le Mufti de la République n’a pas connaissance de la crise dans laquelle s’enfoncent les Tunisiens qui font face à une hausse des prix sans précédent.

De même, pour les investisseurs et les hommes d’affaires, pour qui le contexte reste marqué par le flou et l’incertitude engendrant malheureusement un manque de confiance à l’Etat tunisien et à sa capacité de protéger le capital financier.

On ne peut pas pour le moment solliciter l’aide des Tunisiens qui, à leur tour, attendent l’appui de l’Etat pour dépasser cette crise étouffante. Autant dire qu’auprès des Tunisiens, l’argument de la religion n’est plus assez fiable car pour eux, exploiter la religion à des fins politiques n’a plus sa place en Tunisie.

Commentaires: