CAN 2021 : Qui succèdera à l’Algérie ?

L’Algérie, Championne d’Afrique en titre

Qui succédera à l’Algérie, sacrée championne d’Afrique en 2019 ? Ce dimanche 9 janvier 2022, les sélections reprennent la route de la compétition avec le début de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 au Cameroun.

Vingt-quatre nations, réparties en six groupes de quatre, vont s’affronter du 9 janvier au 6 février. Toutes veulent prendre la place de l’Algérie, mais une seule nation en sortira vainqueur !

Groupe A : le Cameroun, naturellement !

Au sein du groupe A, des favoris nets se détachent. Le Cameroun jouant à domicile en fait d’ailleurs partie. Absent de la dernière Coupe du Monde, le Cameroun restait sur une victoire de la CAN en 2017 qu’il a remporté cinq fois. Les Lions Indomptables paraissent très bien armés pour aller loin dans cette CAN.

Le Cameroun, favori traditionnel

De l’autre côté, le Burkina Faso a aussi montré que la qualité de ses joueurs n’avait rien à envier à d’autres équipes. Si le Cap-Vert et l’Éthiopie semblent être un cran en dessous, tout est possible dans une compétition.

Groupe B : le Sénégal lorgne le titre !

Dans le groupe B, des favoris semblent sortir du lot. Finaliste malheureux en 2019, le Sénégal d’Aliou Cissé fait logiquement partie des sélections très attendues. Au vu de l’effectif et de la qualité des joueurs le composant, difficile d’imaginer que les Lions de la Teranga, ne lorgnent pas le titre.

Le Sénégal, très attendu…

Mais la Guinée possède aussi quelques arguments ! Emmenée par un Naby Keita en grande forme, la Guinée aura l’objectif de faire mieux qu’en 2019 lorsqu’elle avait été éliminée en huitième de finale. Le Malawi et le Zimbabwe, quant à eux, font figure d’outsiders.

Groupe C : Indécision totale !

L’indécision règne dans le groupe C ! Les Comores, le Ghana, le Maroc ou encore le Gabon, tous auront des arguments de poids pour se frayer un chemin jusqu’en huitièmes ! Si le Maroc semble nettement se détacher de ses adversaires, les autres nations du groupe sont tout autant capables de déjouer les pronostics.

Le Maroc, une équipe séduisante…

Les Lions de l’Atlas sont séduisants depuis quelques années déjà. Avec des personnalités évoluant au plus haut niveau dans ses rangs et une revanche à prendre sur la précédente édition, on peut naturellement imaginer un Maroc surmotivé. Vainqueur à quatre reprises de la compétition, le Ghana sera un concurrent redoutable dans ce groupe au même titre que le Gabon.

Groupe D : L’Egypte et le Nigeria en ballotage !

Le groupe D est sans doute l’un des plus relevés de cette phase de poule. Le Nigeria, l’Égypte ou encore la Guinée-Bissau ou le Soudan seront de rudes concurrents dans la course à la qualification, là où le Soudan aura certes sa chance, mais peut sembler inférieur.

L’Egypte, recordman de la compétition…

Dans ce groupe, difficile de sortir un nom en particulier mais avantage, tout de même à l’Égypte, équipe la plus sacrée du tournoi (7 titres) et comptant des joueurs de grande expérience dans ses rangs. Pour autant, le Nigeria et ses stars évoluant en Premier League sera également un adversaire de taille. Comptant trois victoires à leur actif, les Super Eagles font toujours partie des grands favoris de la CAN.

Groupe E : L’Algérie, super favori !

Championne d’Afrique en titre, l’Algérie enchaîne les records et sera forcément très observée pour cette nouvelle édition. Néanmoins, les autres équipes composant le groupe auront elles aussi des choses à dire. Les Fennecs restent, toutefois, les favoris naturels de ce groupe avec leur statut mais aussi avec leurs récentes performances. Si l’effectif est sensiblement resté le même depuis le sacre de 2019, certains membres de l’équipe ont confirmé les espoirs aperçus lors des précédentes sorties et se présenteront sur la scène continentale avec de nouvelles armes.

Toujours citée parmi les sélections favorites de la compétition, la Côte d’Ivoire a connu quelques déceptions sur la scène continentale. Les Éléphants aborderont cette nouvelle édition avec un esprit revanchard notamment après son élimination de la course au Mondial.
Dans ce groupe, le Sierra Leone tout comme la Guinée-Équatoriale, devront faire valoir beaucoup d’arguments pour espérer se qualifier au second tour.

Groupe F : La Tunisie favorite !

Ce sont logiquement, la Tunisie et le Mali qui devraient occuper les deux premières places du groupe. Mais la Mauritanie et la Gambie seront tout de même des adversaires de taille à ne surtout pas sous-estimer. Les Aigles de Carthage enchaînent les bonnes performances et il est difficile d’imaginer autre chose qu’une qualification pour les hommes de Mondher Kebaier. Elle aura toutefois, un écueil à passer, le Mali.

La Tunisie, des arguments à faire valoir !

La sélection malienne n’est plus à présenter. Nombreux sont ses talents à évoluer en Europe. Les Aigles du Mali partent favoris au même titre que la Tunisie dans ce groupe. Difficile de pronostiquer l’identité nette du vainqueur, mais la Tunisie semble sur une meilleure dynamique pour venir chatouiller le Mali. Là aussi, la Gambie et la Mauritanie feront figure d’outsiders.

Commentaires: