Tunisie : Taboubi réitère son soutien au 25 juillet

Alors que les relations entre la centrale syndicale et le président de la République Kais Saied ne sont pas au beau fixe, le premier responsable de l’Union générale tunisienne du travail (Ugtt) Noureddine Taboubi semble vouloir calmer la tension.

Ses dernières déclarations confirment ce constat, car une confrontation directe avec le locataire de Carthage serait perdue d’avance.

Reçu ce lundi 3 janvier 2022 par le ministre des Affaires sociales, Noureddine Taboubi a réitéré son soutien aux dispositions du 25 juillet annoncées par le président de la République. Un soutien conditionnel, selon ses dires, nécessitant surtout la mise en œuvre d’un processus participatif.

Il a souligné dans ce sens la nécessité de travailler la main dans la main avec le gouvernement pour répondre aux aspirations du peuple.

Pourtant, ce dernier avait il y a quelques jours annoncé que l’UGTT est bien prête à la confrontation. Répondant à ces déclarations, le président de la République s’est dit implicitement étonné face à de telles déclarations laissant croire que son seul intérêt est de protéger la Tunisie.

Commentaires:

Commentez...