N. Taboubi : « Si vous cherchez la confrontation, l’UGTT est prête »

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) est sur le pied de guerre. Les récentes tensions entre la partie syndicale et le gouvernement pourraient même franchir un autre palier.

Aujourd’hui, mercredi 22 décembre, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a déclaré lors d’un discours prononcé à l’occasion des travaux d’une conférence que la Tunisie a les salaires les plus faibles et ne prennent pas en compte le pouvoir d’achat des Tunisiens.

Taboubi a évoqué la décision préconisée par le gouvernement de geler les salaires de la fonction publique pendant 5 ans, soulignant que le syndicat ne trahira pas la patrie et les travailleurs et qu’il se tient prêt à la confrontation si le gouvernement choisit cette voie.

Entre le gouvernement et l’UGTT, le torchon brûle, notamment à cause d’un plan du gouvernement qui vise à alléger la masse salariale dans la fonction publique.

Si pour le moment, ce programme n’est pas encore officialisé, la centrale syndicale commence déjà à sortir ses griffes, car pour elle, les droits des travailleurs sont une ligne rouge.

Le 14 décembre dernier, Taboubi avait expliqué que c’est le gouvernement qui a demandé officiellement à la Centrale syndicale de valider ce plan.

Commentaires:

Commentez...