Tunisie : Mandat dépôt émis contre le gouverneur limogé de Sidi Bouzid

Arrêté le 25 novembre dernier pour soupçons de corruption et de malversation dans le cadre de marchés publics, le gouverneur de Sidi Bouzid, Mohamed Sedki Bouaoun a fait l’objet d’un mandat de dépôt.

Sur décision du juge d’instruction, un mandat de dépôt a été émis, hier, lundi 29 novembre, contre lui et contre un fonctionnaire chargé des hydrocarbures dans la région, pour suspicion de corruption.

Le gouverneur de Sidi Bouzid, Mohamed Sedki Bouaoun et celui de Kebili, Moncef Chlaghmia avaient été arrêtés jeudi dernier avant d’être placés en garde à vue. La présidence de la République avait aussitôt annoncé que sur ordre du chef de l’Etat ces deux gouverneurs ont été limogés.

Mohamed Sedki Bouaoun avait été nommé gouverneur de Sidi Bouzid en février 2019. Il avait succédé à Anis Dhifallah, limogé suite à la révélation de l’affaire du centre coranique de Regueb.

Commentaires: