Tunisie : La violence bat son plein en milieu scolaire !

S’agit-il d’une simple coïncidence ? Ces derniers temps, plusieurs affaires et actes de violence ont éclaté dans différents établissements éducatifs.

En l’espace d’une semaine, un enseignant avait été poignardé par son élève dans un lycée à la banlieue sud de Tunis, ensuite c’était au tour d’un élève dans un lycée privé d’humilier son professeur en jetant des sous-vêtements sur lui.

Au fait, tous les observateurs de la scène nationale s’accordent sur ce constat. L’école tunisienne ne connait pas ses meilleurs jours, on assiste à une crise de valeurs en l’absence d’une stratégie nationale de réforme de l’éducation.

Ce mercredi 24 novembre 2021, un autre cas de violence a eu également lieu en milieu scolaire. Un élève a poignardé son collègue devant un lycée sis à la délégation de Tinja du gouvernorat de Bizerte. L’élève blessé a été immédiatement transporté à l’hôpital de Manzel Bourguiba.

A quoi est due toute cette violence en milieu scolaire ? Comment expliquer la détérioration de la qualité d’enseignement en Tunisie ? Vise-t-on à travers ces actes à porter atteinte à l’image de l’école tunisienne au profit des établissements privés ?

Pour le secrétaire général adjoint de la fédération générale de l’éducation de base, Ikbel Azabi aAzabi le ministère de l’Éducation pousse les élèves tunisiens des écoles publiques vers l’enseignement privé avec sa politique suivie depuis des années et la « négligence » des établissements d’enseignement.

Sauf que les syndicats eux-mêmes ont également contribué à la détérioration de la qualité de l’enseignement suite à des grèves récurrentes ayant porté atteinte aux droits des enseignés.

Commentaires:

Commentez...