Les « Citoyens contre le coup d’Etat » privés de conférence de presse par la police

Le mouvement « Citoyens contre le coup d’Etat » devait tenir, ce lundi 8 novembre 2021, une conférence de presse pour revenir sur les mesures prises le 25 juillet dernier par le président de la République Kais Saied et les dénoncer.

Or, cette conférence de presse qui devait avoir lieu à la salle « Al Bourak » n’a pu se tenir faute d’autorisation. C’est ce qu’a confirmé le membre du mouvement, Jaouher Ben M’barek, précisant, sur sa page Facebook, que le propriétaire de la salle a été interdit, par la police, d’ouvrir les portes.

Habib Bouagila, activiste politique également membre de ce mouvement, a tenu à souligner qu’une conférence de presse ne requiert pourtant aucune autorisation. face à cette interdiction, les organisateurs ont accusé la présidence de la République d’être derrière cette interdiction.

Dans l’impossibilité d’accéder à la salle, les organisateurs ont organisé un point de presse sur la devanture annonçant le lancement d’une initiative contre le président de la République et ses décisions annoncées depuis le 25 juillet.

Parmi les présents devant la salle de conférence, Jawhab Ben M’barek, Samira Chaouachi, vice-présidente de l’ARP et Samir Dilou et Abdellatif Mekki, entre autres.

Concernant cette initiative, Jawher Ben Mbarek en a présenté les grandes lignes, expliquant qu’elle vise à contrer les mesures de Kais Saied et à organiser des élections législatives anticipées.

Commentaires:

Commentez...