1ère édition du Rallye « Tunisia Desert Challenge » : 2500 km en 8 étapes

Une conférence de presse s’est tenue vendredi dernier, au siège du ministère du Tourisme pour annoncer le lancement du Rallye « Tunisia Desert Challenge » et ce, en présence de Moez Belhassine, ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

Etaient présents à l’évènement, Kamel Deguiche, ministre de la Jeunesse et des Sports, Hend Chaouch, championne tunisienne de Rallye, Hatem Ben Youssef, président de la Fédération Tunisienne de l’Automobile (FTA), Mehdi Bach Hamba, président de la Fédération tunisienne de Motocyclisme (FTMMAA), Nabil Smida, PDG de la Société Nationale de Distribution des Pétroles (SNDP) Agil ainsi que de nombreux médias.

Le « Tunisia Desert Challenge » est un nouveau Rallye-raid annuel totalement innovant en termes de parcours. C’est un véritable défi reprenant le concept à succès du « Morocco Desert Challenge ».

Pour cette première édition, Gert Duson a proposé aux pilotes et aux teams d’aller courir en Tunisie. Le Rallye traversera l’intérieur des terres tunisiennes sur un mélange de pistes sablonneuses, caillouteuses et de dunes…

Des plages touristiques de Djerba aux zones désertiques et aux sections de dunes infinies en passant par les sites emblématiques de la Guerre des étoiles… Ce sera un Rallye de 2500 km qui se disputera sur huit étapes difficiles, cinq nuits dans des bivouacs dans le désert et sans aucune liaison.

Il s’agit d’un challenge aussi bien sportif que touristique qui s’inscrit dans le cadre du tourisme sportif. Comme l’ont évoqué les deux ministres, l’événement est de taille car cela va permettre une relance économique. Ils ont souligné l’importance du tourisme sportif et ont annoncé que plusieurs événements de taille seront également mis en place prochainement.

De son côté, Nabil Smida et Hend Chaouch (ambassadrice de la marque Agil), ont souligné que le Rallye ne pourra pas avoir lieu sans l’apport et le soutien de la SNDP des pétroles Agil, qui seront omniprésentes à travers cet événement. Les voitures et les camions seront approvisionnés par le nouveau carburant Agil X advanced, qui améliorera le rendement de tous les véhicules du Rallye.

Par ailleurs, Anis Nabli, pilote auto-moto ayant participé à plusieurs rallyes, a estimé qu’un tel évènement permettra une reprise du tourisme sportif dynamique et riche en sensations mais que ce sport demeure coûteux car il est devenu difficile de trouver des sponsors pour les pilotes tunisiens surtout en période de crise sanitaire.

A l’issue de cette conférence, Jalel Ghedira, directeur de la sécurité de ce Rallye, a ajouté que ce genre d’évènement constitue le baromètre du pays, d’un point de vue sécuritaire et qu’un succès sur ce plan permettra de développer ce genre de tourisme.

Malek Chouchi

Commentaires:

Commentez...