Tunisie : Violation des données personnelles de milliers d’étudiants

 » Les données personnelles relatives à 13 universités, 203 établissements publics d’enseignement supérieur et 72 établissements privés sont quotidiennement violées, ce qui équivaut à 300 structures d’enseignement et à des milliers d’étudiants « , dénonce l’Instance nationale de protection des données personnelles (INPDP).

Il s’agit, prévient-elle, de violations répétées de la Constitution, des conventions internationales, de la loi et des décrets et circulaires organisant la protection des données personnelles.

L’INPDP appelle à cesser définitivement le recours aux services gratuits offerts par les plateformes étrangères comme Microsoft Forms et Google Forms pour collecter les données personnelles des étudiants, des enseignants et du personnel des établissements universitaires.

Elle invite les responsables à recourir au Centre al-Khawarizmi ou à la direction de l’Informatique au ministère de tutelle afin de développer des plateformes spécifiques qui seront hébergées sur les sites des établissements concernés.

Elle rappelle également l’interdiction de publier les données personnelles des étudiants sur les réseaux sociaux et les sites Web ouverts au public, comme l’intégralité du numéro de la carte d’identité nationale ou la date de naissance.

L’INPDP souligne, par ailleurs, qu’il faut une autorisation préalable délivrée par ses services pour l’installation de caméras de surveillance, insistant sur l’impératif de respecter les dispositions légales dans ce cadre.

Commentaires:

Commentez...