Tunisie : Les journalistes manifestent

Crédit photo : Mosaique fm

Des membres du bureau exécutif du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) et des journalistes ont manifesté, ce jeudi 14 octobre, lors d’un rassemblement organisé pour protester contre les agressions répétées, perpétrées contre des journalistes.

Lors de cette mobilisation, le président du SNJT, Mehdi Jelassi, a estimé que « la sécurité des journalistes est visée par les ennemis de la liberté d’expression », notamment après la récente agression d’une équipe de presse de la chaîne al Watania, dimanche dernier à l’avenue Habib Bourguiba.

Selon lui, les violences perpétrées à l’encontre des journalistes visent à créer un état de peur et à les pousser vers l’autocensure.

Le SNJT a maintes fois condamné les agressions commises à l’encontre des journalistes ces dernières semaines et invité, lundi dernier, ses adhérents, les partenaires des structures professionnelles et les composantes de la société civile à un mouvement de protestation, aujourd’hui pour dénoncer la poursuite des agressions contre les professionnels.

Il a également appelé tous les journalistes à se retirer de toute manifestation au cas où les participants cherchaient à les attaquer ou à les harceler.

Par ailleurs, le Syndicat, a appelé les médias à ne pas inviter ou passer des déclarations de participants ou organisateurs de ces manifestation dans leurs programmes tout au long de la période de protestation, et à ne transmettre aucune information concernant leur protestation, à l’exception de celle relative à l’agression des journalistes.

Le syndicat a également annoncé que des poursuites judiciaires ont été engagées à l’encontre des agresseurs sur la base d’enregistrements vidéo, précisant qu’il fera porter la responsabilité de ces violences contre les journalistes aux partis politiques et personnalités qui appellent à ces manifestations sans parvenir à les encadrer.

Commentaires:

Commentez...