Harak Tounes : « Les propos de Moncef Marzouki ont été sortis de leur contexte »

Le Parti Harak Tounes al-Irada a confirmé que les propos de son président d’honneur et ancien président de la République, Moncef Marzouki, ont été sortis de leur contexte.

La clarification du parti intervient sur fond de déclarations faites par Marzouki à Paris, dans lesquelles, il a appelé les autorités de pays étrangères à compromettre le Sommet de la francophonie qui devrait avoir lieu, les 20 et 21 novembre prochain, sur l’île de Djerba et à ne pas soutenir « le coup d’Etat » en Tunisie.

A cet effet, le parti a expliqué que Marzouki a appelé « les amis français à cesser de se tenir aux côtés du coup d’État manqué et à s’abstenir de le soutenir, car il n’est pas juste pour un pays démocratique comme la France de soutenir un régime qui a renversé la Constitution et la démocratie.  »

Le parti a ajouté qu’à la fin de son discours, Moncef Marzouki avait souligné l’indépendance de la décision nationale tunisienne.

Rappelons que dans le cadre de la même affaire, le bureau exécutif du Syndicat du corps diplomatique tunisien a appelé la présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères à  » retirer le passeport diplomatique accordé à l’ancien président provisoire, Moncef Marzouki, pour violation de l’obligation de réserve et atteinte aux intérêts du pays «.

Le Syndicat a précisé que « ces pratiques vont à l’encontre de la noble mission diplomatique, et à l’encontre des dispositions de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961 ».

Il s’agit de déclarations « dangereuses et honteuses », avertit le Syndicat du corps diplomatique tunisien, dans le même communiqué.

Commentaires:

Commentez...