« La catastrophe économique arrive à grands pas », regrette Anis Jaziri

Le président du Conseil des affaires tuniso-africain (TABC), Anis Jaziri, a confirmé que l’agence de notation Moody’s se réunira cette semaine pour examiner la nouvelle notation de la Tunisie.

Dans une publication sur sa page Facebook, Jaziri a suggéré que les tentatives de la Banque centrale de Tunisie de reporter l’émission de la notation jusqu’en février 2022 avaient échoué.

« Les déclarations désastreuses du président sur les agences de notation internationales, les messages négatifs et les ‘missiles’ qu’il a lancés, seront pris en considération par l’agence qui va réduire la note de la Tunisie à C », a-t-il écrit.

« Beaucoup n’ont aucune idée de la catastrophe qui va s’abattre sur la Tunisie avec cette réduction et les difficultés que nos institutions et banques vont rencontrer pour emprunter et acheter des matières premières ».

Jaziri a indiqué que le président de la république a encore 48 heures pour agir, sinon « il assumera la responsabilité de l’effondrement de l’économie nationale et de la faillite de centaines d’institutions tunisiennes. »

Commentaires:

Commentez...