HAICA : Trois chaines de télévision et une radio concernées par une saisie de leurs équipements

Les forces de police ont procédé, ce mercredi 6 octobre 2021, à la saisie du matériel de diffusion de la chaîne de télévision privée Zitouna TV, et ce en application de la décision de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA).

La HAICA estime que la chaîne en question n’a pas respecté les dispositions du cahier des charges et du décret-loi n° 2011-116 relatif à la liberté de la communication audiovisuelle malgré les nombreux avertissements adressés à ladite chaîne pour diffusion sans licence.

La HAICA avait d’ailleurs infligé le 8 septembre dernier une amende de 50 mille dinars à la chaîne Zitouna TV pour avoir continué la diffusion de ses programmes sans licence.

Dans une intervention faite sur les ondes de Mosaique fm à propos de cette affaire, le président de la HAICA, Nouri Lejmi, a tenu à préciser que la saisie effectuée dans les locaux de Zitouna TV n’a rien à voir avec les mesures exceptionnelles décrétées par le président de la République Kais Saied.

Il a, en outre, souligné que Zitouna TV a été avertie et alertée à de nombreuses reprises afin de régulariser sa situation mais sans aucune réponse de sa part.

Nouri Lejmi a également révélé que trois autres chaînes de télévision et une radio, qui se trouvent dans la même situation que Zitouna TV, sont concernées par une saisie de leur matériel de diffusion.

Dans une autre déclaration, sur les ondes de Shems fm, Nouri Lejmi a indiqué « qu’auparavant Ennahdha protégeait la chaîne, qui n’avait pas été sanctionnée malgré son infraction à la loi ».

Commentaires:

Commentez...