Tunisie : 18 nouvelles démissions dans les rangs d’Ennahdha, 131 au total

L’hémorragie se poursuit dans les rangs d’Ennahdha où les démissions se poursuivent. Dix huit membres relevant des bureaux régionaux et locaux d’Ennahdha ont annoncé, ce dimanche 26 septembre, leur démission du parti, portant le nombre total des démissions à 131, dont des députés et des dirigeants.

Abdellatif Mekki, également démissionnaire, a expliqué, dans une déclaration accordée dimanche soir à l’agence TAP, que les nouvelles démissions s’inscrivent dans la lignée de la démission de 113 dirigeants et membres des bureaux régionaux et locaux.

Les démissionnaires ont justifié leur démission par « l’échec à instaurer des réformes au sein du parti ». « Nous avons choisi de faire prévaloir l’engagement à défendre la démocratie et se libérer des contraintes imposées par l’appartenance au mouvement Ennahdha », ont-ils expliqué, samedi à l’annonce de cette démission collective.

Les démissionnaires ont tenu la direction du parti pour « responsable de la détérioration de la situation générale du pays, ce qui a, selon eux, ouvert la voie à un coup d’Etat contre la Constitution et les instances qui en sont issues ».

Commentaires:

Commentez...