Tunisie : Le président du CNOT poursuivi en justice par la FTF

Mehrez Boussayène, président du CNOT (à gauche), poursuivi en justice par Wadii Jary, président de la FTF

La Fédération Tunisienne de football (FTF) a décidé de poursuivre en justice Mehrez Boussayène, président du Comité national olympique tunisien (CNOT) et exige un audit sur les comptes du comité.

Cette décision a été prise lors d’une réunion du Bureau fédéral de la FTF, jeudi 23 septembre, en marge des « déclarations répétées du président du CNOT dans lesquelles il attaque délibérément la FTF ».

C’est ce qu’indique un communiqué de la FTF, ajoutant que l’instance footballistique va également déposer une plainte contre le CNOT auprès du comité d’éthique du Comité international olympique concernant les violations commises par Mehrez Boussayène.

La FTF reproche au président du CNOT « ses déclarations répétées dans lesquelles il a délibérément attaqué la FTF, aux propos diffamatoires à l’encontre de la fédération et aux violations des règlements disciplinaires et des principes de la Charte olympique du CIO ».

Le bureau fédéral précise qu’il a décidé de déposer deux plaintes contre Mehrez Boussayène auprès du procureur de la République près le tribunal de première instance de Tunis pour avoir commis des actes et délits passibles de poursuites pénales.

En outre il a décidé d’en informer la section régionale des avocats tunisiens et le barreau national des avocats tout en informant le comité d’éthique du CIO des violations commises par le président du CNOT.

La Fédération tunisienne de football a également annoncé qu’elle soumettrait une demande au ministère de l’Economie et des Finances afin de mener à bien la mission d’audit des budgets du CNOT depuis 2014.

Commentaires:

Commentez...