Tunisie : Hausse de 52% des ressources en gaz naturel

Le champ Nawara

Les ressources en gaz naturel (production nationale + forfait fiscal) ont progressé de 52% jusqu’à fin juillet, indique le rapport sur « la Conjoncture énergétique », publié par l’Observatoire National de l’Energie et des Mines.

Cette hausse des ressources s’explique par l’apport du champ Nawara qui a pu compenser la baisse de la production dans les autres champs et l’augmentation de la redevance sur le transit du gaz algérien de 185%.

Selon l’Observatoire National de l’Energie et des Mines, la production de Nawara a représenté 31% de la production nationale du gaz commercial sec à fin juillet 2021, permettant ainsi de couvrir 13% de la demande totale de gaz naturel et de réduire de 23% les achats de gaz algérien et de 15% le déficit du bilan d’énergie primaire.

Par ailleurs, la demande totale en gaz naturel a enregistré une augmentation de 6%, pour se situer à 2911 ktep.

Sur un autre plan, la production totale d’électricité a enregistré, à fin juillet 2021, une hausse de 5% pour se situer à 11.533 GWh (hors autoproduction consommée), selon ce rapport publié par le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des mines.

La STEG conserve toujours la part du lion dans la production électrique avec 83% de la production nationale. L’électricité produite à partir de gaz naturel (STEG + IPP) a évolué de 5%, alors que celle produite à partir des énergies renouvelables s’est située à 3%.

Commentaires:

Commentez...