Qalb Tounes : « Les dispositions transitoires signifient la mise en place d’une dictature »

Le parti Qalb Tounes a réagi au décret présidentiel n°2021-17 relatif aux mesures exceptionnelles, dont le texte a été publié, ce mercredi 22 septembre 2021, par la Présidence de la République.

En marge de la publication du décret, les principaux dirigeant de Qalb Tounes se sont réunis en urgence afin d’étudier les articles dudit décret.

Un communiqué a été publié dans lequel Qalb Tounes rappelle que les mesures du 25 juillet ainsi que celles contenues dans le décret présidentiel n°2021-17 relatif aux mesures exceptionnelles, constituent une violation de la Constitution.

Le bloc de Qalb Tounes considère que les dispositions transitoires publiées dans le JORT sont synonymes de suspension de la Constitution et signifient la mise en place d’une nouvelle dictature.

Dans son communiqué, Qalb Tounes dénonce notamment la concentration des pouvoirs aux mains d’une seule personne et l’intervention du Chef de l’Etat dans les affaires judiciaires, les médias et les associations et organisations, estimant que le but est de mettre en place un régime autoritaire.

Le parti met en garde contre toute dérive pouvant porter atteinte à l’unité nationale appelant à faire prévaloir l’intérêt du pays et lutter contre le régime de la dictature.

Commentaires:

Commentez...