Kasserine : Arrestation d’une femme ayant vendu son bébé pour 500 dinars

Les unités sécuritaires à Kasserine-Médina ont réussi à arrêter une femme originaire de la délégation de Sbeiba qui a vendu son bébé contre une somme de 500 dinars.

Selon une source sécuritaire citée Shems fm, l’enquête a été lancée après que des informations ont été reçues concernant la présence d’une femme à l’hôpital régional de Kasserine où elle avait donné naissance à un bébé hors mariage.

La femme en question a vendu le nouveau-né par le biais d’une médiation assurée par une fonctionnaire dans l’une des administrations publiques de la région.

En coordination avec le ministère public, une enquête a été ouverte pour traite de personnes, la mère a été arrêtée et la fonctionnaire auditionnée.

La présidente de l’instance nationale de lutte contre la traite des personnes, Raoudha Laabidi avait tiré la sonnette d’alarme compte tenu des crimes d’exploitation des enfants et des femmes en Tunisie. Selon ses dires, ils ont connu une hausse inquiétante.

Au cours d’une séance d’audition tenue au mois d’avril à l’assemblée des représentants du peuple (ARP), Laabidi avait souligné que les crimes d’exploitation des femmes et des enfants à des fins commerciales sont commis dans le cyberespace dont notamment la vente des nouveau-nés.

« Les trafiquants recourent aux réseaux sociaux pour attirer leur victimes, notamment parmi les femmes enceintes hors mariage en les prenant en charge pendant la période de la grossesse afin de récupérer les nouveau-nés après l’accouchement et les vendre’, avait-t-elle dévoilé.

Commentaires:

Commentez...