Tunisie : Plainte contre les policiers ayant arrêté Makhlouf

Un ensemble d’avocats a décidé de porter plainte contre les policiers ayant arrêté hier vendredi 17 septembre, le fondateur de la coalition Al-Karama Seifeddine Makhlouf.

Ces avocats pensent que l’arrestation constitue une grave atteinte à la personne du député gelé et renvoie à un acte d’enlèvement et de séquestration illégal.

La plainte est notamment motivée par le caractère agressif de l’arrestation et les actes de violence contre le député gelé, a-t-on également expliqué.

La justice militaire a décidé de maintenir le député gelé, Seifeddine Makhlouf, en état de liberté, dans le cadre de l’affaire de l’aéroport de Tunis-Carthage.

Il sera toutefois convoqué de nouveau pour interrogation le 27 septembre 2021. Makhlouf avait été arrêté hier devant le Tribunal militaire de Tunis, où il se rendait, avec ses avocats.

Une enquête avait été ouverte, en juillet dernier contre Seifeddine Makhlouf, suite à une plainte formulée par le Syndicat de la garde présidentielle et les agents de la brigade des recherches de l’Aéroport Tunis-Carthage suite à l’affaire de l’incident de l’aéroport Tunis Carthage, survenu le 15 mars dernier.

Commentaires:

Commentez...