Korchid : « L’Union interparlementaire ne reconnaît pas la suspension de l’Assemblée »

Le dernier agissement de Rached Ghannouchi fait polémique. Invité par l’Union interparlementaire (UIP) à un congrès, Ghannouchi a chargé Oussama Khelifi de le représenter.

Dans un poste sur sa page officielle facebook, le député Mabrouk Korchid a estimé que l’invitation de Rached Ghannouchi à la conférence de l’Union interparlementaire signifie que cette structure ne reconnait pas les décisions de Kais Saied relative à la suspension de l’ARP.

« Le fait qu’il ait délégué le député Oussama Khelifi pour prononcer son allocution, signifie seulement, que l’Union ne reconnait pas la décision de suspension », a-t-il écrit.

Rached Ghannouchi a en effet, chargé les députés Oussama Khelifi et Fathi Ayadi, de le représenter au congrès de l’union mondiale des parlements qui se déroule à Vienne, et où Oussama Khelifi a pris la parole au nom de Rached Ghannouchi et a critiqué son pays et le pouvoir, en demandant l’aide à des forces étrangères pour reprendre le pouvoir.

Le président du Parlement, Rached Ghannouchi, le député et porte-parole du mouvement Ennahdha, Fethi Ayadi, et le chef du bloc parlementaire de Qalb Tounes, Oussama Khlifi, sont-ils passibles de poursuites judiciaires ?

A en croire l’expert en droit constitutionnel, Rabeh Kheraifi, le président de l’ARP a désobéi aux ordres du Chef de l’Etat en ne respectant pas la décision de gel des activités du parlement.

Commentaires:

Commentez...