Zarzis : 150 migrants irréguliers secourus, 14 corps repêchés

Trois unités de l’armée Marine, soutenues par la garde maritime, ont secouru 150 migrants irréguliers et repêché 14 corps, la plupart originaires du Bangladesh.

Au moment de l’opération de sauvetage, leur embarcation se trouvait à 38km à l’est de Zarzis, selon le ministère de la Défense nationale.

Des migrants sauvés ont rapporté avoir navigué depuis les côtes de la ville libyenne de Sabrata vers l’espace européen dans la nuit du 17 au 18 juillet.

Conduits au port de commerce de Zarzis, ils ont été remis au Croissant-Rouge tunisien à Ben Guerdane.

Mercredi, le Croissant-Rouge a annoncé qu’au moins 17 migrants sont morts noyés après un naufrage qui s’est produit au large des côtes tunisiennes.

Plus de 380 migrants ont été, par ailleurs secourus par les garde-côtes tunisiens.

Le bateau était parti de Libye, avec à son bord des migrants originaires de Syrie, d’Égypte, du Soudan, de l’Erythrée, du Mali et du Bangladesh.

Dans un autre registre, plus de 130 individus ont été arrêtés mardi par les les garde-côtes dans différentes régions du pays, alors qu’ils tentaient de rallier clandestinement les côtes européennes.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, il s’agit de 29 Tunisiens et 102 subsahariens.

Commentaires:

Commentez...