Cannes 2021 – Pourquoi la Palme d’Or pour « Titane »?

Xannes 2021 Titane
Cannes 2021 – Titane remporte la Palme d’Or

Cannes 2021Quelle surprise lors de la cérémonie de clôture lorsque Titane a été annoncé comme le film ayant remporté la Palme d’Or de la 74ème édition du Festival de Cannes. Un vrai choc parmi les critiques de cinéma et les festivaliers. Certains s’étaient même mis à crier : « mais que nous as-tu fait là Spike Lee ? ».

Il est vrai que les pronostics ne donnaient pas Titane de Julia Ducournau gagnant. Une grande partie des critiques et journalistes pensaient plutôt à Un héros de Asghar Farhadi. D’autres préféraient Annette de Leos Carax …

Il est vrai aussi que Spike Lee, Président du jury, avait aimé le film. Il l’avait dit lui-même lors de la conférence de presse qui avait suivi la cérémonie de clôture du festival : « J’ai vu beaucoup de films dans ma vie, mais c’est le premier film où une Cadillac met une femme enceinte. Je me demande de quelle Cadillac il s’agit ?! Mais cela m’a semblé extraordinaire, c’est du génie et de la folie en même temps. Ces deux choses ensemble correspondent bien ».

Mais ce n’est pas suffisant pour que Titane remporte cette Palme d’Or. Il y a aussi des facteurs plus objectifs.

On oublie souvent que parfois les choix des jurys font l’objet, directement ou indirectement, consciemment ou inconsciemment, de considérations autres que la qualité du film, mais obéissent aussi aux aspirations du moment, aux changements de mentalités, aux évènements politiques, aux débats publics… L’Art en général, est en relation avec les transformations de la société. Il les accompagne, parfois même il les précède. Il est normal qu’il soit donc en phase avec ce qu’il se passe.

Le Festival de Cannes n’est pas isolé de ces débats sociétaux, et il a été pendant des décennies le meilleur représentant de ces évolutions de la société, parfois de la politique, et souvent de la vie. On peut se rappeler, par exemple, la Palme d’Or de 2013, décernée au film La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, en plein débat sur le mariage pour tous.

Palmarès Palme d'Or
Cannes 2021 – Palme d’Or pour « Titane »

Actuellement, le monde entier parle de genre, de parité et d’égalité. Le Festival de Cannes, comme tous les grands festivals de cinéma dans le monde, se devait de prendre des dispositions pour tenter d’atteindre l’égalité des sexes et essayer de mettre les projecteurs sur le plus grand nombre possible d’espoirs féminins, d’autant plus que jusqu’à ces dernières années, les festivals de cinéma étaient injustes envers elles, leur travail et la proportion de leur représentation.

En Mai 2018, 82 femmes professionnelles du cinéma avaient protesté contre l’inégalité des sexes sur le tapis rouge de Cannes. Leur nombre était égal au nombre de films de réalisatrices sélectionnées pour concourir pour la Palme d’Or : 82 contre 1 645 films réalisés par des hommes

Lors de cette même édition 2018, le festival avait d’ailleurs signé la Charte pour l’inclusion et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel du Collectif 50/50 qui avait été lancée par l’association Le Deuxième regard et soutenu par 300 personnalités du cinéma, aussi bien acteurs, que réalisateurs, producteurs, distributeurs et techniciens.

Dans le cadre de cette charte, les festivals signataires, s’engageaient entre autres, à œuvrer pour la parité hommes femmes au sein de leurs équipes, y compris lors du recrutement de bénévoles, à améliorer la transparence des processus de sélections des films et à publier des statistiques à cet effet.

Il ne faut pas oublier non plus le mouvement #MeToo, et les effets qu’il a eu sur la communauté artistique internationale, en l’obligeant à respecter l’éthique et en imposant des conditions de traitement entre les sexes d’une manière qui assure l’égalité entre eux et d’éviter que l’un ne prédomine en aucun cas sur l’autre. Le mouvement #MeToo a été une révolution dans le milieu cinématographique, et a permis d’avoir des débats et des discussions publiques sur le sujet.

Or malgré tout cela, et bien que Thierry Frémaux, délégué général du festival eût déclaré qu’entre deux films de même qualité, l’un réalisé par un homme et l’autre par une femme, il choisirait toujours le film réalisé par une femme, il n’y avait dans la compétition officielle des longs métrages, que 4 films sur 24 réalisés par des femmes!!

Jury Cannes 2021
Cannes 2021 – Les membres du Jury Longs métrages

Face à cette nouvelle réalité, le Festival de Cannes se devait de présenter des femmes à tous les niveaux, et d’essayer de les mettre en valeur, par exemple en choisissant un jury pour la compétition officielle des longs métrages à dominance féminine (5 sur 9 membres étaient des femmes) ou en consacrant un film documentaire sur l’actrice américaine Olivia de Havilland, qui en 1965 avait été la première femme à présider le jury longs métrages, même si sur les 74 éditions, elles n’ont été que 11 femmes à le faire :  Sophia Loren (1966), Michelle Morgan (1971), Ingrid Bergman (1973), Jeanne Moreau (1975 et 1995), Françoise Sagan (1979), Isabelle Adjani (1997), Liv Ullmann (2001), Isabelle Huppert (2009), Jane Campion (2013) et Cate Blanchett (2018).

Par ailleurs, il était clair que les femmes étaient omni présentes dans les films sélectionnés. Le personnage féminin est devenu plus actif, jouant des rôles importants, influents et distinctifs, qui ressemblent aux rôles que jouent réellement les femmes dans la société. Des films en compétition officielle bien que réalisés par des hommes, reposaient sur des femmes, comme par exemple Benedetta de Paul Verhoeven, France de Bruno Dumont ou Lingui de Mahamat Saleh-Haroun.

Si dans cette ambiance, le jury voulait, consciemment ou inconsciemment décerner la Palme d’Or à une réalisatrice femme, Titane était peut-être, parmi les 4 films réalisés par des femmes, celui qui la méritait le plus.

En effet, même si lors de sa première projection, il y a eu des réactions de rejet et même des personnes qui se sont évanouies, Titane se distingue sur plusieurs plans dont l’audace et l’originalité du scénario, son univers très particulier, un langage propre à sa réalisatrice et la performance extraordinaire d’Agathe Rousselle, dont c’est le premier rôle dans un long métrage de fiction. Titane est violant, dérangeant, mais il ne laisse pas indifférent. On sort de la projection en étant perplexe, essayant d’analyser, d’interpréter et même d’assimiler le film, se demandant si on a aimé ou pas, pour se rendre compte que finalement, il n’y a pas grand-chose à comprendre, mais que c’est un concentré d’émotions à ressentir… ou pas !

Un film sur l’amour, un amour qui va au-delà du genre des personnages, de leurs origines, comme si on était au début d’un monde nouveau et différent.

On passe d’Alexia à Adrien et d’Adrien à Alexia, donc du féminin au masculin et du masculin au féminin, d’une façon tout à fait naturelle, y compris à travers cette grossesse, cette maternité, dans ce corps androgyne, qui réclame sa part de masculinité et de féminité, de douceur et de brutalité, de faiblesse et de force. Et qui en plus introduit à un nouveau genre, un hybride entre l’humain et la machine, ou le monstre comme l’a dit la réalisatrice elle-même lors de la cérémonie de clôture.

Palmarès Palme d'Or
Cannes 2021 – Julia Ducournau et la Palme d’Or pour son film « Titane »

Jessica Hausner a précisé lors de la conférence de presse qui avait suivi la cérémonie de clôture : « Je voudrais ajouter que pendant nos discussions, que vous le croyez ou pas, nous n’avons jamais mentionné le fait que la réalisatrice est une femme. C’était le film sur lequel nous étions le plus d’accord. C’est seulement après que nous ayons dit oui, qu’en plus qu’il s’agisse d’une femme nous a rendu encore plus heureux ». Mais il est très fort probable que le fait que la réalisatrice est une femme a beaucoup influencé ce choix. Choix qui probablement est conforme au désir profond de tous de voir une femme remporter la Palme d’Or. Et seule pour la première fois de l’histoire du festival. En effet, en 1993, Jane Campion avait remporté la Palme d’Or pour son film La Leçon de piano, en ex aequo avec Adieu ma concubine de Chen Kaige.

Neïla Driss

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Commentez...