Cannes 2021 – Le film égyptien « Feathers » remporte le Grand prix Nespresso
 à la Semaine de la Critique

Cannes 2021 Feathers
Cannes 2021 – « Feathers » de Omar El Zohairi.

La Semaine de la Critique vient de dévoiler les lauréats de sa 60ème édition qui s’est tenue du 7 au 15 juillet 2021.

C’est le film égyptien Feathers (Plumes) qui a remporté le Grand Prix Nespresso. Une récompense méritée pour un beau film très particulier et bien maitrisé.

Synopsis:
Une mère passive, dévouée corps et âme à son mari et ses enfants. Enfermée dans un quotidien monotone, rythmé de tâches banales et répétitives, elle se fait aussi petite que possible. Un simple tour de magie tourne mal pendant l’anniversaire de son fils de quatre ans et c’est une avalanche de catastrophes absurdes et improbables qui s’abat sur la famille. Le magicien transforme son mari, un père autoritaire, en poule. La mère n’a d’autre choix que de sortir de sa réserve et assumer le rôle de cheffe de famille, remuant ciel et terre pour retrouver son mari. Luttant pour sa survie et celle de ses enfants, elle devient peu à peu une femme indépendante et forte.

Feathers
L’affiche du film Feathers (Plumes)

Prix ​​décernés par le Jury de la Semaine de la Critique

Le réalisateur roumain, Cristian Mungiu, président du jury et les membres Camelia Jordana, Didar Domehri, Michel Merkt & Karel Och.

Grand prix Nespresso :
Feathers (Plumes) d’Omar El Zohairi

Prix ​​de l’étoile montante de la Fondation Louis Roederer :
Sandra Melissa Torres dans AMPARO de Simón Mesa Soto

Prix ​​Leitz Cine Découverte du court métrage :
DUO LI (Lili seule| Lili, toute seule) de ZOU Jing

Prix ​​décernés par les partenaires

Prix ​​de la Fondation Gan pour la distribution
Condor, distributeur français de RIEN À FOUTRE (Zero Fucks Given) de Julie Lecoustre & Emmanuel Marre

Prix SACD
Elie Grappe  et Raphaëlle Raphaëlle Desplechin, scénaristes d’OLGA  d’Elie Grappe

Prix ​​Canal+ du court métrage
Brutalia, Days of Labor (Brutalia, jours de travail) de Manolis Mavris

Le film égyptien « Feathers » remporte le Grand Prix Nespresso.

Section parallèle du Festival de Cannes, la Semaine de la Critique se consacre, depuis ses débuts, à la découverte des jeunes talents. Dès sa création par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma en 1962, elle s’est fixée pour mission de mettre à l’honneur les premières et deuxièmes œuvres des cinéastes du monde entier. Bernardo Bertolucci, Jean Eustache, Otar Iosseliani, Ken Loach, Wong Kar Wai, Jacques Audiard, Arnaud Desplechin, Bertrand Bonello, Rebecca Zlotowski, Quentin Dupieux, Jeff Nichols ou encore Valérie Donzelli, ont fait leurs débuts à la Semaine de la Critique.

Chaque édition donne à la Semaine de la Critique une opportunité de faire découvrir une vingtaine de réalisateurs, à travers 10 longs métrages (dont 7 présentés en compétition) et 10 courts et moyens métrages en compétition.

Neïla Driss

Lire sur le même sujet:

 

Commentaires:

Commentez...