Wimbledon (8es de finale) : Ons Jabeur veut écrire sa légende !

Exceptionnelle Ons Jabeur. En trois tours à Wimbledon, la tenniswoman tunisienne a atteint une autre dimension, celle d’une joueuse capable d’aller au bout de ses rêves à condition toutefois de garder la même qualité de jeu.

Vendredi, face à l’Espagnole Garbiñe Muguruza, elle a fait l’étalage de toute sa classe et de tout son talent au point d’émerveiller tous les observateurs, car elle a, sans l’ombre d’un doute, joué le meilleur match de sa carrière, le plus abouti, mais aussi le plus difficile sur le plan émotionnel.

Iga Swiatek sur son chemin

Le plus difficile commence dès aujourd’hui face à la Polonaise Iga Swiatek pour confirmer sa maturité ! En huitièmes de finale, Ons Jabeur affronte, aujourd’hui (à partir de 11h00) la vainqueur de l’édition 2020 de Roland-Garros, la Polonaise de 20 ans, Iga Swiatek, 9e mondiale, tête de série n°7 à Wimbledon et impressionnante depuis le début du tournoi.

Les deux femmes se sont rencontrées une seule fois par le passé. C’était le 29 juillet 2019 lors du premier tour du tournoi de Washington. Ce jour-là, Iga Swiatek avait pris le dessus sur Ons Jabeur en trois sets (4-6, 6-4, 6-4).

La première tenniswoman tunisienne qualifiée en huitièmes de finale à Wimbledon veut continuer à marquer l’histoire après avoir renversé Garbiñe Muguruza et cela passe par une nouvelle victoire, aujourd’hui, face à la Polonaise.

Il y a deux semaines, la Tunisienne, 24e au classement WTA, était devenue la première femme tunisienne et arabe à remporter un titre en soulevant son premier trophée WTA à Birmingham. Aujourd’hui, la tête de série n°21 à Wimbledon, passe un nouveau cap comme en témoigne son match face à Garbiñe Muguruza, 12e mondiale et tête de série n°11.

Renversante

Au terme d’un scénario digne des plus grands thrillers, Ons Jabeur s’est imposée en trois sets (5-7, 6-3, 6-2 en 2 heures et 25 minutes), renversant la lauréate de l’édition 2017 au terme d’un match très abouti.

Après une première manche frustrante au cours de laquelle l’Espagnole a étalé son talent, Ons Jabeur est peu à peu entrée dans le match et son tennis plein de variations s’est progressivement mis en place, pour lui permettre de prendre le dessus sur Muguruza.

Le premier set a, en effet permis à l’Espagnole, puissante du fond du court, de prendre le dessus face à une Ons Jabeur créative, mais trop brouillonne. Lors du deuxième set, Ons Jabeur se métamorphose et, poussée par le public londonien, la Tunisienne devient plus agressive au point de déstabiliser son adversaire.

Ses amorties et ses montées au filet (18/22 points à la volée) ont fait mouche contre une Muguruza dépassée. La Tunisienne inscrivant même 16 points consécutifs pour remporter le dernier jeu de la deuxième manche (6-3) et s’adjuger les deux suivants.

Dans le troisième set, elle a d’abord mené 2-0, puis 2-1, avant de reprendre le large à 5-1. Mais Garbine Muguruza ne baisse pas les bras et revient à 2-5, sauf que la persévérance de la Tunisienne a raison de l’Espagnole et Ons Jabeur remporte ce troisième set 6-2. Un set où elle a été continuellement sous pression au point de vomir au bord du court.

L’hommage de Venus Williams

En marge de sa victoire, Ons Jabeur n’a pas caché sa joie et son soulagement d’avoir atteint la deuxième semaine de Wimbledon. Désormais, elle espère pousser encore plus loin ses limites. Plus solide, surtout mentalement, Ons Jabeur a beaucoup progressé ces deux dernières années, comme l’ont noté les médias sportifs internationaux.

Ce qui a changé ? Ons Jabeur répond : « Je crois plus en moi, je suis plus solide. Le talent c’est bien, mais ça ne suffit pas à gagner. Je sais que je peux jouer n’importe quel coup, mais ce n’était pas vraiment clair dans ma tête parfois.

Mais grâce au travail que je fais avec mes coaches, sur la stratégie avant les matchs, et l’analyse après, je sais de plus en plus quel coup jouer et à quel moment. Je suis devenue plus dangereuse ».

Une affirmation démontrée au tour précédent (2e tour) lorsqu’elle a brillamment battu et éliminé une des légendes du tennis mondial féminin en la personne de Venus Williams. Mercredi, la Tunisienne a, en effet surclassé l’Américaine en deux sets (7-5, 6-0).

En conférence d’avant-match, Venus Williams n’a d’ailleurs pas tari d’éloges Ons Jabeur.

Pour elle, la Tunisienne est une joueuse exceptionnelle, combattante et inspirante. « Elle inspire toute génération de joueuses, y compris moi, maintenant de nombreuses joueuses nord-africaines vont entamer leur carrière », a-t-elle lancé. « Ons est en train de briser les barrières et lancer les défis. Elle est l’une de mes joueuses préférées », a-t-elle ajouté.

Mardi dernier, Ons Jabeur avait été expéditive en entamant le tournoi et en battant la Suédoise Rebecca Peterson, 60ème mondiale, en deux sets (6-2, 6-1).

Commentaires:

Commentez...