Tunisie : Ghannouchi appelle à un dialogue national sans exclusion

Alors que l’initiative du dialogue national commence à se concrétiser, les réactions compte tenu de cet évènement tant attendu commencent à tomber.

C’est dans ce sens que le chef du parti Ennahdha Rached Ghannouchi a clarifié la position d »Ennahdha quant à cet effet. Il a rappelé que son parti tient à un dialogue national sans exclusion et sans conditions préalables.

Il a dans ce sens appelé la présidence de la République à donner plus de détails sur l’organisation de cette initiative.

Le chef de l’Etat Kais Saied a reçu ce mardi 15 juin 2021, le chef du gouvernement Hichem Mechichi ainsi que d’anciens chefs du gouvernement.

Cette réunion entre les deux têtes de l’Exécutif est la première depuis janvier dernier. Il y a quelques jours Mechichi avait été convoqué à Carthage en sa qualité de ministre de l’Intérieur par intérim.

L’initiative de l’UGTT portant sur l’organisation d’un dialogue national traine toujours. Le chef de l’Etat, censé superviser ce dialogue, avait, à maintes reprises, refusé la participation de certaines parties corrompues.

Le président du Conseil de la Choura d’Ennahdha Abdelkarim Harouni a refusé dans ce sens la chute du gouvernement Mechichi rappelant que son parti tient toujours à ce gouvernement.

Lors de son intervention sur les ondes de Shems FM, le dirigeant d’Ennahdha a réitéré que son parti refuse toute condition préalable à l’organisation d’un tel dialogue, rappelant qu’Ennahdha est ouverte au dialogue avec toutes les parties.

Commentaires:

Commentez...