Tunisie : Les violences policières inquiètent le HCDH

CP : Yassine Gaïdi

Le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (HCDH) en Tunisie s’est dit profondément préoccupé par les allégations de graves violations des droits de l’Homme commis par les forces de sécurité.

Dans un communiqué paru ce lundi 14 juin 2021, l’organe onusien confirme avoir reçu, depuis le début de l’année, des informations circonstanciées relatives à plusieurs incidents graves impliquant des policiers.

On évoque des « violations graves et répétées des droits de l’homme commises par les forces de sécurité intérieure ».

Ceci relève, selon le HCDH, de dysfonctionnements continus au sein des services de sécurité intérieure dont la résolution exige une volonté infaillible tant des pouvoirs exécutif et judiciaire aux fins de la redevabilité en conformité avec la loi.

Commentaires:

Commentez...