Une commission mixte pour la réalisation de l’autoroute reliant la Tunisie à la Libye

Il s’agit de la plus grande autoroute libyenne, s’étendant de la frontière tunisienne à la frontière égyptienne, en passant par l’aéroport international de Tripoli. Le ministère tunisien de l’Equipement, de l’habitat et de l’Aménagement du territoire et le ministère libyen des Transports du Gouvernement d’unité nationale de Libye, ont convenu de former une commission technique conjointe chargée de préparer les perceptions et les études spécifiques pour aménager l’autoroute jusqu’à la frontière tuniso-libyenne au niveau de Ras Jedir.

Les deux parties ont, également, décidé de créer une commission technique pour le développement des passages frontaliers et des routes frontalières entre les deux pays.
Pour l’ autoroute reliant la Tunisie à la Libye, le ministre libyen des Transports, Mohamed Salem al-Chahoubi, a souligné lors d’un atelier de travail, organisé lundi dans le cadre de la première session du salon tuniso-libyen , organisée à Tripoli, du 23 au 25 mai 2021, la nécessité d’accélérer l’achèvement de l’autoroute maghrébine Ras Jedir -Msaed sur une longueur de 1700 km .

Il a appelé, ainsi, les entreprises tunisiennes et libyennes concernées à participer à ce projet faisant savoir que toutes les conditions seront mises en place en faveur des entrepreneurs.

De son côté, le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Kamel Doukh a avancé que la priorité sera accorder pour améliorer les services des postes frontaliers existants et dans le cas où il sera possible de créer un nouveau passage frontalier, ce dernier, sera programmé.

Il a ajouté qu’au départ, le poste frontière de Ras Jedir sera développé à travers sa modernisation pour qu’il soit une porte intelligente dotée d’une technologie moderne, à environ 10 km du côté tunisien et à 8 km du côté libyen, ainsi que le poste frontalier Dhiba.

Commentaires:

Commentez...