Tunisie : Bientôt, un centre intégré Tuniso-coréen des drones à l’Ariana


Le centre en question permettra de fournir des équipements développés pour la collecte et l’analyse des informations et la formation de 25 formateurs tunisiens sur ces technologies, a-t-il encore dit. Un centre intégré Tuniso-coréen des drones devrait être mis en place au pôle technologique d’El Ghazela, à l’Ariana, afin de soutenir les startups et favoriser la création d’emploi au profit des jeunes diplômés du secteur des nouvelles technologies, a annoncé le ministre des Technologies de la communication, Mohamed Fadhel Kraiem.

Financé à hauteur de 5 millions de dollars (environ 13,54 millions de dinars) par la Corée, ce centre devra comprendre 5 plateformes chargées de différentes spécialités et un système de contrôle intégré, a-t-il ajouté, lundi, au cours d’une séance plénière de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) consacrée aux questions orales.

Un comité présidé par le ministère des Technologies et composé des départements de l’intérieur, de la défense, du transport, des finances, de l’enseignement supérieur et de l’Agence Nationale des Fréquences (ANF), a été créée en vue d’assurer la concrétisation de ce projet, a fait savoir Kraiem. Et d’ajouter que son département œuvre à la finalisation du texte de l’accord entre les deux pays.

A travers ce centre, la partie tunisienne devra également tirer profit de l’expertise coréenne à travers le transfert technologique et la recherche.

Au sujet des secteurs qui bénéficieront de la mise en place du centre, il a cité l’agriculture, la santé, l’équipement, l’environnement et la cartographie.

Interrogé sur les législations en vigueur en relation avec les drones, notamment le projet de décret gouvernemental fixant les règles techniques applicables aux drones et les conditions de leur utilisation en Tunisie, le ministre a qualifié la première version du projet de décret de « décevante ».

Commentaires:

Commentez...